L’élection du Parti Québécois 1976

Nous avons la chance, ce mois-ci, de nous entretenir avec un homme très expérimenté en matière de politique québécoise. Dans cette chronique vidéo (https://youtu.be/qGCKtusIA5E), Yvon Picotte, ancien député de Maskinongé et plusieurs fois ministre, nous parle de l’expérience qu’il a vécue lors de ces élections historiques.

Il nous décrit d’abord l’ambiance qui régnait sous la gouverne du libéral Robert Bourassa. Bien qu’économiquement, le Québec était prospère, et que le gouvernement avait fait élire 102 députés sur 110 sièges, il nous raconte quelle sorte de problèmes le Parti libéral a vécus et à quel point M. Bourrassa a eu le courage de prendre la responsabilité de tout ce qui s’est passé. Il a perdu la cote alors que l’idéologie de René Lévesque a fait son chemin miraculeusement jusqu’à renverser sans crier gare la puissance libérale.

J’ai été surprise d’apprendre que le climat social de l’époque était sous tension. Malgré les très bons coups du Parti libéral (hydroélectricité et création de nombreux emplois), le dossier de la langue française suscitait beaucoup de débats, à partir de la Loi 1 des libéraux jusqu’à la célèbre Loi 101 des péquistes, qui amenait plus loin la protection de la langue officielle.

Yvon Picotte nous explique aussi les difficultés que René Lévesque a connues pendant qu’il était au pouvoir. Il est intéressant de constater à quel point le chef péquiste a rapidement été limité, notamment au regard des dossiers de juridiction fédérale.

L’ex-ministre dépeint objectivement le fil des événements, ce qui nous permet de mieux comprendre la pression que le présent gouvernement Legault aura pendant son deuxième et futur prochain mandat. C’est très instructif, vous verrez. Bon visionnement!

Julie L.

Visitez notre page Gratitude

Visitez-nous sur notre page Facebook

L’élection du Parti Québécois 1976, L’élection du Parti Québécois 1976, L’élection du Parti Québécois 1976, L’élection du Parti Québécois 1976, L’élection du Parti Québécois 1976