Accueil

Accueil
Accueil2019-03-25T14:11:06+00:00

REVUE MA JULIE

Volume 10 2019

Cliquez pour pdf de la revue

Vidéo volume 10

Entrevue du volume 10

Volume 9 2019

revue ma julie Nathalie Simard
Cliquez pour pdf de la revue

Vidéo volume 9

Entrevue du volume 9

Volume 8 2019

Cliquez pour pdf de la revue

Vidéo volume 8

Entrevue du volume 8

Mot de la rédactrice

Je n’en reviens pas! J’ai créé une revue. Pis ça marche à part de cela. J’en suis très contente et émerveillée.

J’apprends des choses au fur et à mesure que j’avance. C’est le progrès! C’est l’évolution. Première qualité que j’ai, j’admets mes erreurs du premier coup. J’avance trop vite, parfois, parce que je suis le mouvement. En voulant être vraie, je m’expose à des élans de transparence et ça peut créer de l’embarras. Parce qu’il y a un moyen de faire dans la société, et celui-là n’est pas tout à fait transparent. Il y a une manière de faire, et c’est surtout celle de camoufler ses erreurs, même d’acheter le silence, sur l’imperfection du moment.

Bon, le système est comme ça, et moi je ne veux surtout pas faire d’erreur. Quand j’en fait, elles sont involontaires parce que mon intention est de respecter et d’honorer l’autre personne. L’entrevue, c’est une chose. C’est plutôt l’article où je me permets de dire ce que j’ai à dire et surtout comment je l’ai vécu pour grandir à travers ça. Tout doit se dire, mais les gens ne sont pas contents de cela. Donc, ça crée des limites à sa liberté d’expression. C’est que nous sommes dans une époque où les gens ne marchent pas droit encore, et surtout pas par le cœur. On est une civilisation polluée qui s’exprime encore par le jugement et les apparences.

Moi, j’arrive avec mon grand bagage de connaissances pour nettoyer tout ça. C’est d’arriver à harmoniser le tout : qu’est-ce que les gens sont capables de prendre, ce que je suis prête à dire, et comment gérer l’après-information sans nuire à personne, même si tu dis les faits? La source même de la communication.

Donc, les gens sont bien quand c’est abrié, confortable, et je peux respecter ça, m’adapter surtout. Je ne suis pas là pour avoir un scoop. Je ne suis pas là pour y tirer un profit quelconque, au niveau de l’information. Je suis juste présente, au cas où il y aurait une éclosion de conscience, signée sous l’ouverture et l’amour. C’est ce qui fait la distinction entre une âme qui partage ce savoir, qui le diffuse, comme messager officiel de conscience, qui est là pour honorer et semer l’amour. C’est ça un système parallèle à ce qui existe déjà sur le marché.

Soyez bénis! Namasté!

Julie L.

MISE EN GARDE  ET AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ 

Les chroniqueurs/euses sont entièrement responsables de leurs propos, de leurs connaissances ou de leurs opinions. L’éditeur laisse l’être en chacun de nous s’exprimer dans sa spécialité. Évidemment, il approuve le contenu de base, et se réserve le droit de filtrer les disharmonies afin de s’assurer que la revue respecte une certaine fréquence vibratoire .

Les droits d’auteurs des chroniqueuses/eurs leur sont attribués à 100% et ils en sont aussi responsables. Veuillez traiter directement avec eux, car nous sommes ici dans une coopération, où tout le monde est responsable de ses choses de façon autonome.

De plus, nous ne pouvons nous porter garants de l‘exactitude de ces contenus. Les lecteurs doivent, dans toute la mesure du possible, faire preuve de discernement et procéder à des vérifications avant de prendre des mesures sur la foi de l’information fournie.

PRÉSENTATION  

Revue maJulie est un outil de conscience et d’éveil, dont l’objectif est d’aider toute personne à prendre soin de son corps, de sa beauté intérieure, d’élargir ses connaissances au niveau de l’intangible, afin de créer des ouvertures pour améliorer la condition humaine et divine, ainsi que celle de la planète.

Fondée en avril 2018 par Julie Leblanc, 38 ans, une femme des Laurentides au Québec, c’est au moyen du web que cette revue sera diffusée pour l’instant.

Bienvenue sur « revuemajulie.com ». Prenez le temps de vous asseoir parce qu’il y a beaucoup d’informations et de matières à réflexion.