Gratitude

J’ai préféré appeler cette section “Gratitude” plutôt que “Contacts” pour deux raisons. La première, c’est qu’il est très difficile ou exigeant d’être autonome à 100%, surtout dans mon cas parce que je touche à tout. J’ai probablement passé trop de temps à écouter la télévision, plutôt qu’à développer tous mes talents ou les aptitudes requises pour m’accomplir. C’est pourquoi je suis allée chercher de l’aide pour combler ce qui me manquait pour pouvoir réaliser ce projet.

Il est important pour moi de remercier tous ceux qui participent à la cocréation du grand plan de la Vie. Déjà, ces collaborateurs vous pouvez les joindre à partir des informations de leur bannière. Mais j’ajouterais ici tous ceux qui ont participé au montage et à la réalisation de ce produit.

J’aimerais aussi souligner les partenaires financiers qui vont se joindre éventuellement, avec un volet publicité, parce qu’un tel projet nécessite des fonds, ainsi que le temps précieux de ceux qui m’aident. C’est également le moyen de prendre de l’expansion et de mieux définir la qualité de la revue. Alors oui, si vous voulez faire une publicité dans la revue, c’est possible, soit visuellement par une image, ou encore par un document audio ou vidéo. Vous n’avez qu’à m’écrire à l’adresse suivante: majulie@live.ca. Les coûts sont abordables. J’accueille également toute participation volontaire.

Dans cette section, il y aura aussi une galerie d’art. Je souhaite vous présenter des artistes qui ont un très grand talent. C’est en quelque sorte ma contribution culturelle. Les artistes viennent  toucher notre âme et nous font voyager par les vibrations que dégagent leurs oeuvres.

Éventuellement, cette section accueillera aussi un volet communautaire, pour les gens qui font du bien à la société et qui méritent également notre collaboration. Ça vise à susciter l’entraide et à nous stimuler à sortir de notre cocon, pour nous réaliser un tant soit peu collectivement.

La Gratitude est importante pour moi, car elle constitue un aspect concret de la prière et de la reconnaissance de qui je suis. Il n’y a rien de plus puissant que de dire, que d’éprouver, le «Merci mon Dieu» et ce, pour tout ce qui nous est donné. Merci pour la nourriture que nous mangeons, pour l’oiseau qui vole au-dessus de nous, pour la personne qui nous laisse passer en voiture. Je sais que quand tu remercies pour quelque chose que tu souhaites faire arriver dans ta vie, ça fonctionne plus efficacement pour que cela arrive dans la matière.

Et c’est facile de vivre la gratitude au quotidien quand on est conscient. Merci pour l’eau du robinet, merci pour le réfrigérateur, merci pour les gens qui nous entourent. J’ai compté dans le passé jusqu’à 574 fois dans une journée, les moments où je pouvais être reconnaissante pour ce que je vivais et pour la manière dont ça se passait. La gratitude est la porte d’entrée pour être heureux sur terre. Et pour tous ceux qui manquent de gratitude, il est de votre responsabilité de corriger les choses et de réaligner les choses ou les situations qui vous dérangent.

La gratitude, c’est ce qui fait que l’on aime la vie, que l’on fait nos choix avec discernement. C’est tellement simple et ça nous ramène au contact du cœur, à se centrer en notre coeur. Et non, ça ne vient pas tout seul! Nous devons tasser toute source de pression extérieure qui nous éloigne de notre gratitude, comme les nouvelles de l’actualité par exemple. Peu de gens sont assez sages pour cultiver l’information collective dans un espace de compassion. Ça prend une compréhension humaine, avec beaucoup de connaissances divines pour passer à travers de cela sainement.

Alors, comme la gratitude est un élément-clé essentiel à l’évolution humaine vers la 6e race, je dédie cette section à honorer ce ou ceux qui nous aident à avancer dans notre chemin de vie. La gratitude est fondée sur le partage et la célébration de notre vie sur terre : c’est une forme très puissante de bénédiction. L’âme rayonne de toute sa beauté, en autant qu’on soit capable de l’accueillir et de l’aimer. Oui, je me nourris à la gratitude en tout temps, parce que rien n’est acquis ni éternel dans la matière. Ça évite beaucoup de culpabilité et aussi de prendre du retard dans la compréhension de nos leçons de vie. C’est merveilleux et transformateur à tous les niveaux en conscience.




GALERIE D’ART :  ARTISTE EN VEDETTE

denis larouche

Artiste Peintre Denis Larouche

Présentation du peintre Denis Larouche

Denis Larouche

À l’époque de la Renaissance, science et art se côtoyaient librement et souvent; les artistes s’intéressaient à la géométrie, à l’astronomie, aux plantes, à l’anatomie. Bref, à l’étude de la nature, ce qu’on appelait, à l’époque, la «philosophie naturelle».

Cette association s’est poursuivie, grosso modo, jusqu’au 19ème siècle; époque à laquelle la quantité d’informations nécessaires à la maîtrise de chaque discipline était devenue trop grande pour être assimilable par une seule personne. On a alors assisté à une fragmentation et à une spécialisation des sphères de connaissances, tant en science qu’en art.

Sans prétendre être un de ces «hommes de la Renaissance», je trouve dans la science – la physique et les mathématiques en particulier – une riche source d’inspiration pour la thématique et la symbolique de mes tableaux.

Quand j’ai commencé mes beaux-arts au « Ontario College of Art », à Toronto, j’étais fasciné par les admirables anatomies en clair-obscur du Caravage. Et puis, j’ai découvert la fragmentation des couleurs des impressionnistes et les textures des postimpressionnistes. Mais ce n’est que plus tard que l’amalgame physique/paysage s’est concrétisé. La synthèse au cœur des étoiles, des éléments dont nous sommes faits, la relativité du temps et la déformation de l’espace par les masses des étoiles et des galaxies et le langage mathématique qui sert à décrire ces phénomènes. Et puis, il y a ces particules subatomiques existant en états aléatoires, quelque part entre matière et énergie et dont nous sommes tous constitués.

Considérez que le Soleil, la Terre et les autres planètes ont été formés à partir du même gigantesque nuage de poussière cosmique et que ce nuage contenait déjà tous les atomes dont nous sommes formés. Cela signifie que chaque atome de calcium de nos os, de fer dans notre sang, chaque atome de l’oxygène que nous respirons est plus ancien que la Terre elle-même…Comment ne pas être séduit?!?

Sans être mathématicien, à lire livres et articles sur le sujet, j’ai fini par composer des tableaux dans lesquels le paysage décrit une scène et dont des équations donnent le sens. Au fond, on n’est pas si loin de ces peintures chinoises ou japonaises accompagnées d’une calligraphie explicite sur le sens de la scène. Et les mathématiques, qui étaient autrefois ma bête noire, sont devenues un jeu, une stimulation enrichissante pour l’esprit.

Ma calligraphie est celle du 21ème siècle, les hiéroglyphes par lesquels nos «scribes» décrivent le fonctionnement de l’Univers. Et si, comme artiste, je ne me sens pas lié à l’exactitude des recherches scientifiques, je n’en suis pas moins inspiré par le fruit de ces recherches.

Denis Larouche A.O.C.A.

(Associate of the Ontario College of Art & Design)

Gatineau, QC

Prix Télé-Québec 2011 – Prix d’Excellence Gilles Gagné, Culturiades 2012

Découvrez notre page Gratitude

Suivez-nous sur Facebook




SECTION PUBLICITAIRE ET PARTENAIRE DE MA REVUE JULIE




SECTION REMERCIEMENT