Robert Internoscia

Accueil/Nos Chroniqueurs/Robert Internoscia
Robert Internoscia2020-02-24T19:21:45+00:00

Robert Internoscia

DÉCOUVREZ  Robert Internoscia

Mes premiers souvenirs sont à l’âge de 5 ans. Avant cet âge, je ne me souviens de rien. Mais vers 5 ans, je me souviens de demander à ma mère pourquoi mes oncles et mes tantes avaient une couleur autour d’eux et mieux que ça, je lui disais qu’hier oncle Léo était bleu et qu’aujourd’hui il était rose. « Qu’est-ce qui se passe avec oncle Léo ? » Ma pauvre maman était bien découragée et me répondait souvent « Je ne sais pas! » et  « n’en parle pas! » Avec le temps, je me suis rendu compte que la couleur avait un lien avec l’état d’âme. La visite bleue semblait généralement de bonne humeur, la visite rouge était plutôt impatiente et ceux qui mentaient délibérément avaient beaucoup de foncé autour d’eux, une couleur rouge vin par exemple. Avec les années, le seul à qui je pouvais en parler était mon oncle Léo.

Mon père me disait que son frère parlait aux anges et que cela inquiétait ma grand-mère. Car, bien entendu, personne ne parle aux anges et encore moins hors de l’église. Pourtant, lui, il parlait aux anges et le matin nous en discutions et souvent j’avais vu l’ange en question traverser les murs de la maison pour se rendre à lui. J’avais tellement de questions, jamais de réponses. Même que l’on parlait d’enfermer mon oncle. Car, s’il n’avait pas de tumeur au cerveau, il était fou. Le plus curieux était sans nul doute que lorsqu’il parlait aux anges, moi, je parlais aux extra-terrestres dans la cave en jouant avec mon train électrique. Ils sortaient toujours de derrière la fournaise et venaient me parler. Les plus gentils étaient soi-disant ceux venant de M-31 Andromède. Leur look était plutôt asiatique. Leurs enfants ressemblaient beaucoup à nous. Ils me racontaient des choses que je ne comprenais pas. Mais à l’école, j’étais passionné d’astronomie et ça semblait concorder. Ils m’expliquaient leurs villages que j’imitais avec des ficelles pour les soutenir au plafond. Mon père descendait à l’occasion dans la cave pour comprendre ce que diable je pouvais bien faire là tout ce temps, chaque jour. Il coupait les ficelles disant, qu’un village, ça allait à terre.

Avec le temps j’étais de plus en plus frustré, car personne dans la maison ne voulait me parler de cela. Donc, vers 17 ou 18 ans, j’ai décidé que ça devait arrêter ces folies-là. Je me suis enrôlé dans l’armée. Je croyais que rien ne pouvait être plus terre-à-terre que l’armée, donc mes problèmes de vision seraient tous réglés d’un seul coup. Hélas! Ce n’est pas du tout ce qui s’est passé.

Premièrement, durant les cours de fantassins, j’étais bien trop fatigué pour même penser à cela. Ce n’est que plus tard, lors des manoeuvres en pleine forêt, que j’ai réalisé que j’entendais les arbres parler entre eux, la nuit, lorsque je m’appuyais le dos contre l’un d’eux pour roupiller un peu. Encore de quoi! Je souhaitais juste que ça ne recommence pas.

Deuxièmement, lorsque mes collègues s’appuyaient contre un arbre, leurs auras changeaient selon la sorte d’arbre; et à l’occasion, il sortait un être de l’arbre qui s’emmitouflait autour de la personne pour l’envelopper. J’ai donc pu observer une panoplie de situations et apprendre à intervenir avec le peuple des arbres. À ce moment-là,  j’étais moins frustré, je trouvais cela «cool» même si je n’en ai jamais parlé à personne. Vers la fin de mon séjour dans l’armée, alors que j’étais dans une compagnie de parachutiste, deux choses merveilleuses se sont produites. La première fût une complicité totale avec la forêt qui, lors d’un grand évènement pour l’Otan qui est une sorte de compétition de patrouille en Allemagne, la forêt me disait où passer pour ne pas me faire prendre avec mon peloton; ce fût magique et nous avons gagné un trophée. La deuxième chose, lors d’une marche dans un petit boisé, j’ai vu une toute petite flamme venir se poser sur ma main et me dire : » Je veux que tu sois mon père. J’aurai des problèmes de développement ! » Ma réaction fut plutôt vive. » Quelle folie est-ce cela? Je n’ai même pas de blonde et je n’ai aucun plan de me marier. Alors demande à quelqu’un d’autre. » Et j’ai continué mon chemin sans trop m’en faire avec cela. Sur une période de deux ans, elle est revenue mainte et mainte fois, en désespoir de cause j’ai pensé : » si je disais oui, sûrement qu’un esprit ne pourra jamais me trouver une épouse. » Alors, j’ai dit : » OK, mais trouve-moi ta mère. Je n’ai pas de blonde et je n’en connais pas non plus. » Je croyais bien que cette demande serait un obstacle insurmontable. Comment une entité peut-elle me présenter une femme consentante de me marier sans me connaître… ça me semblait très peu probable. Erreur!

Je ne sais plus combien de temps il a fallu, mais quelques mois plus tard à un parti, alors que j’étais muté en Allemagne, j’ai rencontré un officier et sa femme avec qui j’ai eu un plaisir fou ce soir-là et à qui j’ai promis de marier leur fille s’ils me la présentaient le dimanche suivant au lunch familial! La flamme m’avait dit que c’était la fille de ce couple sa future maman. Fou, non? Le dimanche venu, j’ai rencontré la jeune fille en question et je l’ai demandé en mariage. Elle partit à rire et quitta les lieux. Je craignais que la flamme mette le feu à la baraque, mais non. Alors, durant les deux années qui suivirent, nous nous sommes côtoyés et je lui ai demandé à chaque fois de me marier et elle refusa à chaque fois. Deux années plus tard, elle dit » Oui. » Nous sommes maintenant mariés depuis 41 ans. Ma fille, là-dedans, comme promis, a un handicap d’apprentissage. Plus de 20 années plus tard, ma fille me dit être au courant qu’elle m’a parlé avant sa naissance et qu’elle voulait que je sois son père! Wow! Alors, 10 ans après, nous l’avons dit à mon épouse. Nous craignions le pire. Lui dire qu’elle était dans un mariage arrangé! Au contraire, nous avons pleuré de joie et avons passé une journée mémorable.

J’ai quitté les forces armées en 1971 et j’ai écrit un livre sur le peuple des arbres en 2000. Depuis, je donne des conférences et j’anime des marches initiatiques en forêt l’été et je fais des lectures de l’aura permettant aux gens de se libérer et poursuivre leur mission d’âme en paix.

Voir notre page Gratitude Robert Internoscia

Suivez-nous sur Facebook

Bénéficier pleinement d’un soin énergétique en forêt

By |juillet 22nd, 2020|Categories: Matière, Non classé, Robert Internoscia|Tags: , , |

par Robert Internoscia Cet été les marches en forêt se [...]

Commentaires fermés sur Bénéficier pleinement d’un soin énergétique en forêt

OÙ EN ÊTES VOUS PAR RAPPORT À LA CINQUIÈME DIMENSION?

By |juin 23rd, 2020|Categories: Conscience, Non classé, Robert Internoscia|Tags: , |

Avec tout ce qui se passe, vous posez-vous la question [...]

Commentaires fermés sur OÙ EN ÊTES VOUS PAR RAPPORT À LA CINQUIÈME DIMENSION?
Aller en haut de la page