Yvon Picotte

Yvon Picotte2022-01-20T16:42:54+01:00

Yvon Picotte

DÉCOUVREZ  Yvon Picotte

Né à Louiseville à l’automne 1941, fils de Lina Leblanc et Jean-Marie Picotte et membre d’une famille de 3 enfants. Très jeune il apprit à travailler à l’épicerie générale de son père avec sa famille.

Il fit ses études primaires à l’école Tessier et l’école St-Louis de Louiseville. Par la suite, il entreprit des études classiques au Collège de l’Assomption, appartenant au 123ème cours. Il compléta le tout à l’école normale Maurice Duplessis de Trois-Rivières, pour y obtenir un baccalauréat en pédagogie et des cours en administration scolaire.

Il débuta sa carrière professionnelle comme enseignant à la Commission scolaire de la Mauricie de 1966 à 1970 et fut nommé directeur d’école et responsable des cours aux adultes de 1970 à 1973, cumulant en même temps un emploi de journaliste à temps partiel pour le journal l’Écho de Louiseville.

En 1973, Yvon Picotte décida de se présenter pour le parti Libéral du Québec dans le comté de Maskinongé avec l’équipe de M. Robert Bourassa . Élu député, il fut réélu successivement en 1976, 1981, 1985 et 1989 et décida de ne pas se représenter en 1992.

Durant ces années, il cumula les postes de whip adjoint de l’opposition, de ministre des Loisirs, chasse et pêche et tourisme, délégué aux pêches maritimes, ministre des affaires municipales et de l’habitation, ministre de l’agriculture, pêcheries et alimentation et ministre délégué au développement régional.

Durant l’exercice de ses fonctions, il fut l’auteur de sommets en loisirs, en chasse et pêche et en agriculture. De plus, il est l’auteur de la réforme Picotte en développement régional qui donnait aux différentes régions du Québec le contrôle de leur développement.

Quittant la politique en 1994, il s’impliqua dans plusieurs causes sociales de son milieu, devenant président du groupe RCM en récupération et est toujours Président de Soleno recyclage qui donne de l’emploi à plus de 60 personnes à mobilité réduite en Mauricie, ainsi que PDG des pavillon du Nouveau Point de Vue en dépendances.

Il s’est toujours identifié non pas comme régionaliste, mais préférait le terme ruraliste. À cet effet, en plus d’être un des membres fondateurs du Festival de la galette de Louiseville, il accepta d’en être le Président pendant plus de 12 ans tout en demeurant bénévole. Ce Festival qui dure depuis 40 ans permet d’accueillir bon an mal an plus de 250 000 visiteurs dans une ville de 7500 habitants sur une période de 10 jours. Quoi dire sinon que cet évènement laisse beaucoup de retombées économiques dans le milieu.

Rajoutons aussi une autre implication digne de mention : il a choisi de donner beaucoup d’heures à conserver le patrimoine religieux dans sa communauté. En effet, il s’implique dans différentes fabriques de son coin de pays, autant en pastorale qu’en administration. Également chroniqueur et commentateur d’actualités politiques à chaque semaine à la station de radio communautaire 103,1 Fm, M. Yvon Picotte ne connait pas la retraite, bien au contraire, puisque sa devise a toujours été la même : on aura toujours le temps plus tard de se reposer.

Yvon Picotte

Voir notre page Gratitude

Suivez-nous sur Facebook

Réflexions sur les élections provinciales à venir

By |mai 24th, 2022|Categories: Matière, Non classé, Yvon Picotte|Tags: , , |

Réflexions sur les élections provinciales à venir Ceci est une [...]

Commentaires fermés sur Réflexions sur les élections provinciales à venir
Aller en haut de la page