Article pour « Ma revue! »

Vous avez vécu l’impossible ? Assumez-le pleinement !

C’était une rencontre avec une entité non terrestre ? Un spectre sous les traits d’un être cher décédé il y a peu ? Un ovni classique ? Qu’importe. J’ai 69 ans, j’ai vécu des choses carrément impossibles dans ma vie et j’ai passé cette dernière à étudier tous ces phénomènes. J’ai tout fait en ufologie et en paranormal, maisons hantées, exorcismes, etc. J’ai tout entendu aussi alors je n’ai qu’un conseil : c’est arrivé ? Assumez-vous. Voyez cela comme un cadeau même si vous avez eu la déculottée de votre vie tant grande était la peur vous avez ressentie. Ce n’’est pas grave d’avoir peur et on finit par en rire. Bon d’accord, on ne se tape pas sur les cuisses, mais on en sourit…

Je vais publier l’an prochain un livre qui va faire le tour de tout cela et le mois dernier, des fans, (des lecteurs) m’ont rendu hommage au cours d’une journée très spéciale organisée par l’animatrice de radio, Carole Lauzé; ce qui m’a justement permis de traiter de ce sujet.

J’ai parlé un peu de ma vie comme si j’avais été confortablement installé dans un lounge feutré, autour d’un bon rouge corsé, et je m’ouvrais parce que j’ai à dire sur cette vie incroyable qui m’a poussé vers le mystère des extraterrestres et des phénomènes paranormaux.

Il n’y avait aucune censure, pas de filtres et surtout pas d’eau dans mon vin, parce que j’ai le vin jaseur sur mes histoires, mes aventures, toutes vécues et… carrément impossibles. Tout cela pendant que j’étais animateur aux Affaires publiques autant pour Radiomutuel, que Radiomédia, Cogeco et Corus.

J’ai exploré avec mes sens un monde qui existe, mais auquel presque personne ne croit, alors bienvenue dans mes univers… » leur aie-je dit. En temps normal, je n’aurais pas cru un mot de tout cela, mais voilà, c’est moi qui suis concerné, alors je me crois et je m’assume.

Il y a deux univers très distincts l’un de l’autre. Les rationalistes vont immédiatement conclure leur lecture après ces cinq mots car pour eux, il n’en existe qu’un seul, soit celui qu’ils étudient et qu’ils n’ont pas encore compris. Si vous partagez ce point de vue, vous allez être très déçus d’avoir commencé cet article.

Je vous dis cela parce que tout ce dont il est question ici touche une réalité toute autre que la classique, celle de tout le monde au quotidien, et qui explique, à tout coup, mon monde, mon univers, par des hallucinations, des fantaisies de l’esprit, des excrétions cervicales, bref du matériel de dingues et de tarés ou de fabulateurs professionnels.

Je commence, à près de 70 ans, à trouver ça pesant ! Je leur ai donc parler de cet autre univers, sans condom, pas de masques et tel que c’est. Dans mon langage parfois cru, familier mais direct au point.

Donc, il existe deux univers et possiblement plusieurs autres, mais il y en a au moins deux que je connais. Il y a d’abord le nôtre, celui dans lequel vous et moi évoluons quotidiennement depuis notre naissance et que nous partageons avec quelques milliards d’individus.

Je le connais cet univers, tout comme vous, et avant mes 16 ans on me l’aurait demandé je vous aurais répondu que je ne vois pas comment il pourrait y en avoir un autre. Que pour ça, je suis tout à fait le premier à dire que personne n’est obligé de croire ou de savoir qu’il en existe un autre; ce n’est pas essentiel, mais comme on m’a introduit très jeune dans cet autre univers, avec pour mission d’en causer toute ma satanée vie, je ne vais certes pas mettre des gants blancs et le bec en cul de poule pour vous épargner, alors oui, ça va saigner.  Je parle de mon bouquin à venir.

Il existe un autre univers, très différent, et il l’est, et très peu de gens savent ou croient qu’il existe. Je ne l’ai pas découvert la semaine passée, mais en 1966, donc à 16 ans, et cette expédition in terra incognitae a complètement bouleversé toute mon existence, de pied en cap, et encore à ce jour. On m’a remolécularisé ! Il s’en est suivi une conséquence majeure, assortie d’une garantie de cinq décennies! Mais ça continue !

Cette nuit-là, j’ai vécu un événement d’ordre paranormal spectaculaire dont l’effet magistral va s’étaler sur 53 ans et puis j’ai vécu trois autres expériences tout aussi intenses dans une fourchette de 3 ans environ. Je n’ai jamais encore rencontré quelqu’un qui partage avec moi cette série inédite. Il n’y a rien à faire, rien à dire, rien à tenter : ces événements se sont bel et bien produits dans ma réalité, dans ma vie, alors que j’étais en pleine possession de tous mes moyens physiques et mentaux, sain d’esprit, éveillé, conscient, et alerte. C’est à prendre ou à laisser et forcément, la nature humaine étant ce qu’elle est, plusieurs vont piétiner mes allégations, ce qui est normal. Moi-même, j’aurais pu vivre un incommensurable déni, mais il m’aurait torturé, puis anéanti, alors j’ai accepté d’intégrer à plein volume toutes ces conséquences, et ce encore aujourd’hui. La meilleure décision de toute ma vie.

Ce faisant, j’ai donc parcouru cet autre univers mais faut pas s’énerver, je n’ai fait qu’effleurer sa magie, j’ai été enrobé par son mystère. Je me suis nourri de son énergie et je le fais encore. Je n’ai pas agi sottement cela dit : j’ai tout fait pour comprendre. J’ai analysé, contre analysé, pour expliquer, démystifier, ramener à la normalité mes propres expériences de sorte qu’elles réintègrent mon premier univers et perdent ce fini mystifiant, mais en vain. De la poudre magique ça ne part pas au lavage !

Ce que j’ai vécu est tout aussi impossible que réel et tout aussi réel qu’impossible, mais quand je dis réel, je fais allusion au réel de chacun de nos instants de vie et j’allègue avec force que cet autre univers a trois caractéristiques.

  • Il existe;
  • Il est colossal;
  • Il est fait de magie.

J’ajoute qu’il existe, sans doute depuis toujours, qu’il est colossal et sans doute infini, et qu’il est fait de magie, mais non de fantaisie. Arthur C. Clarke a dit un jour que « Toute science incomprise est aussitôt associée à de la magie. » Je l’ai intégré en moi pour toujours, alors me répéter cent mille fois que c’est faux et impossible, ne rendra jamais mes expériences fausses et impossibles, sinon dans la tête des obtus et je ne peux rien faire pour la tête des obtus; et la mienne va très bien merci !

J’ai compris très tôt que le reste de ma vie allait être consacré à dévoiler certains aspects de cet autre univers et c’est ce que je fais depuis le 21 décembre 1966. Je m’assume pleinement.