Une cuillère à table par jour fait toute la différence !

Vous avez probablement déjà entendu parler des avantages bienfaisants sur l’organisme que procure la consommation d’huile de coco. Mais voilà que de nouvelles recherches nous démontrent que l’huile de coco peut aider les personnes souffrant de problèmes associés à l’hypothyroïdie qui se manifeste par une insuffisance de production d’hormones par la glande thyroïde. Les hormones thyroïdiennes sont essentielles au bon fonctionnement de l’organisme (l’ensemble des organes) et du métabolisme (l’ensemble des réactions chimiques qui se déroulent au sein du corps humain). Lorsqu’on souffre d’hypothyroïdie, tout fonctionne au ralenti.

Les éléments bénéfiques de l’huile de coco

Les effets bénéfiques de l’huile de coco pour les problèmes de thyroïde proviennent de ses acides gras uniques à chaîne moyenne. L’acide laurique, un type de triglycéride à chaîne moyenne, possède d’excellentes propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes. L’acide caprique, un acide gras saturé, possède de puissantes propriétés antimicrobiennes et antivirales. L’acide caprylique, aussi un acide gras saturé, présente de nombreux avantages pour la santé grâce à ses propriétés antifongiques et antibactériennes.

Comment utiliser l’huile de coco

Il est tout d’abord important d’utiliser une huile de coco extra-vierge. Environ une cuillère à table, ou plus, peut être consommée chaque jour dans votre café, thé ou lait chaud. On peut aussi l’ajouter aux légumes cuits ou crus, aux smoothies et pour remplacer le beurre ou la margarine sur vos rôties matinales, les crêpes, les craquelins. Laissez aller votre imagination.

Bienfaits de l’huile de coco

  1. Perdre du poids

Dans toute société, l’image personnelle est très importante et la prise de poids reliée au ralentissement du métabolisme du corps, causé par la diminution des hormones thyroïdiennes, est probablement l’un des symptômes les plus courants et des plus difficiles à accepter et assumer. C’est là qu’une étude publiée dans le Journal of Nutrition nous encourage à utiliser quotidiennement l’huile de coco en démontrant que les triglycérides à chaîne moyenne contenus dans l’huile de coco induisent un effet de satiété plus important dans l’organisme et peuvent ainsi contribuer à faciliter la perte de poids.

  1. Stimuler le métabolisme

Une déficience en hormone thyroïdienne peut causer une fatigue constante, laissant le corps sans énergie. Les acides gras à chaîne moyenne de l’huile de noix de coco peuvent pénétrer dans les mitochondries pour aider les graisses à se convertir en énergie et stimuler le métabolisme. Une fois ingéré, l’acide laurique contenu dans l’huile de coco se transforme en monolaurine, ce qui améliore le métabolisme ainsi que le système immunitaire.

  1. Combattre l’inflammation

Les personnes souffrant d’un trouble de la thyroïde éprouvent souvent des douleurs musculaires et articulaires dues à une inflammation reliée aux déséquilibres hormonaux. L’huile de coco aide à réduire l’inflammation et aide à réparer les tissus, ce qui la rend très efficace pour combattre les douleurs associées à l’hypothyroïdie.

  1. Soulager la constipation

Un faible taux d’hormones thyroïdiennes ralentit globalement les fonctions corporelles incluant le tube digestif, l’intestin grêle et le gros intestin. Ce ralentissement des fonctions digestives affaiblit également la contraction des muscles qui tapissent le tube digestif et conduit à la constipation. Les acides gras à chaîne moyenne contenus dans l’huile de coco fournissent l’énergie nécessaire aux cellules intestinales pour stimuler les fonctions péristaltiques et agissent comme un laxatif naturel pour faciliter l’élimination des selles.

  1. Traiter la peau sèche et squameuse

Une faible quantité d’hormones thyroïdiennes dans le corps peut provoquer l’assèchement de la peau. Appliqués localement, les acides gras de l’huile de coco aident à restaurer l’humidité perdue et à améliorer la santé de la peau.

  1. Empêcher la perte de cheveux

Un trouble de la thyroïde peut aussi affecter les follicules pileux, les cavités dans lesquelles les poils prennent naissance. L’acide laurique contenue dans l’huile de noix de coco est capable de fournir aux cheveux les protéines dont ils ont besoin pour rester forts et en bonne santé afin de réduire la chute des cheveux.