C’est spécial. Je vois Bobby Jones qui joue du piano. Le décor s’éclaircit. Il est dans une salle huppée entouré de gens bien vêtus, dans le club house d’un grand golf. Une grande paix règne et les invités sont dans une joie calme et lumineuse. Bobby a un effet de Lumière sur tous les gens présents. Ils sont en respect avec qui ils sont et surtout, ils sont privilégiés et reconnaissants d’être là à ce moment et à cet endroit maintenant. Bobby pianote un peu et il aime chanter aussi. Ce n’est pas un chanteur. C’est une personne qui prend le temps de s’amuser. Il y a plein de Lumière où il est assis. C’est une personne qui est beaucoup dans sa Lumière. Il a énergétiquement un taux vibratoire supérieur à tout le monde. On me dit que sa Lumière me protège et que j’en ai grandement besoin. C’est une rencontre formidable, même pour mon Melchisédeck qui m’amène d’autres stylos. J’écris éthériquement ce que Bobby voudrait écrire pour la Terre, mon canal se décape davantage avec beaucoup de rose et de mauve.

L’homme de la Terre creuse se positionne à ma gauche en face de moi et Bobby s’installe en face de moi, à ma droite. Il y a un ajustement à faire, il est beaucoup plus grand que moi, et surtout, il vibre au-delà de ma vibration. Ma plume se transforme, des ajustements à mon troisième œil se font pour recevoir Bobby, ça travaille toujours dans mon ara. Bobby raisonne à travers moi, je le sens rire de son expérience et de ses ajustements à lui. Il s’amuse malgré tout. La plume a terminé ses expériences et a pris forme. On m’indique que nous pouvons écrire, que les connexions sont à point. Je nous vois dans une grande bulle blanche et vert tendre en velours, pour nous protéger; à l’intérieur ma Merkaba est allumée. Bobby prend place et me fait un beau sourire comme pour commencer sa mission (je vois le magnifique golfeur qui commence son parcours bien canalisé et centré dans ses énergies). Voici ce qu’il écrit.

Être dans la Joie illumine l’atmosphère et rend le regard des dames radieux et leur cœur sont ouverts. Les hommes quant à eux, reçoivent ce vent de dignité, comme un partage des forces, qui les encourage à se relever et à apprécier le moment d’ouverture qu’ils vivent. La présence d’une personne installe une ambiance de sérénité et de paix parmi ses pairs. Ce succès permet à bien des gens d’enlever leurs chaînes pour se permettre de s’accomplir. Prêcher par l’exemple.

Le manque dans vos vies s’élimine par la Dévotion (celle que nous avons envers « soi ») pour se rendre service. « Se respecter » est la meilleure décision que nous pouvons prendre. Toutes les illusions d’un champion s’évaporent lorsqu’il reconnaît le point de centrage dans l’équilibre. Cela lui permet de faire équipe avec les plus grands, qui sont eux aussi en Dévotion pour l’univers. C’est une grande réalisation de savoir que dans nos chakras, il y a un point d’encrage qui nous permet d’atteindre la perfection dans nos actions. Puisque le tout est harmonisé et synchronisé avec le grand plan du destin, il en revient à l’humilité et son droit universel est appliqué, divinement parlant. C’est le plus beau travail en équipe qui existe, celui de se recevoir et de s’accueillir dans ses vibrations plus hautes. Plus vous vous côtoyez dans le respect, plus vous êtes capable de faire une fusion avec qui vous êtes, et cela s’immortalise, au-delà de l’espace et du temps car cela devient un acquis de vie éternelle.

Comme l’illusion est dégagée, il n’y en existe plus à porter à votre attention. Nous pouvons démesurément optimiser votre apport à la vie et aider les autres à simplement savourer leur instant présent dans la joie de leur essence. C’est un partage d’événements vibratoires et symboliques qui contribuent à une partie plus grande que nous.

Quelques-unes de ces histoires traverseront le temps et les filtres de conscience pour créer une légende: Une personne réussit à passer du bon temps, à partir de ses talents et en n’en faisant profiter un groupe d’humains en évolution. C’est permis de rêver à ses plus grandes aspirations, et de les manifester à travers les dimensions. Tout est une question d’écoute. Je n’ai pas de résistances. « Je suis », tout simplement et pleinement.

Sous l’influence de mes énergies, je sais comment mettre ma main dans le dos d’une personne et la conseiller pour qu’elle puisse mieux aligner son élan de vie. Pour un « nouveau » maître, nous pouvons soulever beaucoup d’énergies, car il a appris à maîtriser sa base, nous pouvons donc l’amener à construire sur un nouveau plan. Quelqu’un qui sait canaliser son énergie pour réaliser des choses dans la matière, à partir de son point d’encrage, se distingue par son degré de « Présence » en lui-même. Tout ceci est dénudé d’égo et surtout du désir d’être le meilleur. La compétition n’est pas une motivation en soi, c’est le partage qui constitue le défi de se réaliser. Pour celui qui maintient un taux vibratoire dans la réussite et l’accomplissement de ses dons, les efforts qu’il a mis pour se raffiner, de sa personne ou de son cœur lui seront grandement retournés par la vie.

La certitude est un état d’esprit. Celle-ci vient quand nous avons soustrait l’activité mentale reliée à nos programmations, qui nous tiennent à l’extérieur de nous. La certitude est bien remplie par le vide et le calme de sa fusion intérieure. En milieu vibratoire avec l’environnement, la qualité de « sa » présence vient par les capacités que nous avons. La capacité d’aimer et de pratiquer un sport, un travail ou une vie de famille.

Une sensation au fond de notre cœur, nous prévient dès que nous sommes à côté de notre voie. La distorsion dans nos chakras demande à être épurée rapidement, surtout avant que ça accroche au troisième œil. Le sentiment d’impuissance paralyse une personne et la ramène à une réaction de fuite, à se retirer sans rien dire. On se ferme au bonheur et c’est le règne de l’enfant intérieur boudeur qui dirige nos actes et détruit toutes sources de victoire. C’est surtout la disparition de notre maîtrise, celle qui utilise ses dons pour s’en sortir et matérialiser ses rêves.

Je bénis tout du matin au soir. J’ai un médaillon que je porte dans ma poche et que j’embrasse plusieurs fois par jour, à la gloire de Dieu. C’est ma reconnaissance face à la vie. L’acceptation de ce qui est, est une partie de nous reliée au tout. C’est un moment qui nous permet de vivre la certitude de notre plan recteur. Cela converge vers une appréciation générale de l’œuvre et c’est une facilité pour la concentration sur notre chemin de vie, que nous avons comme maîtrise de notre espace.

La Paix se manifeste et prend toute la place, grâce à notre participation active intérieure. C’est une sorte de responsabilisation face à notre destin. C’est finalement la réussite de l’âme sur sa vie dans la matière.

Ne faire qu’un avec le moment, est une synergie métaphysique qui permet un branchement parfait avec la nature et sa matrice. Simplement, dans la joie ou plutôt dans un bien être permanent! C’est le remède pour contrer les lourdeurs de tout ce que l’on a à accomplir et cela génère toute l’énergie dont on a besoin pour le faire dans la perfection et la synchronicité du moment. Il m’envoie une pulsion énergétique directement à l’ara pour décristalliser un blocage.

***Extrait de mon livre Guérir avec les stars. Entrevue avec des vedettes décédées. Disponible sur Amazon : https://www.amazon.ca/Gu%C3%A9rir-avec-stars-Julie-Leblanc/dp/1539937356

P.S. Je vous suggère d’écouter La légende de Bagger Vince avec Will Smith, en référence à la beauté (talent/centrage) de Bobby Jones.

Julie L.