Définition

Voici sa définition selon Wikipédia: La fidélité conjugale consiste, pour les membres d’un couple marié, à considérer son conjoint comme le partenaire privilégié de sa vie privée et son seul partenaire sexuel pendant toute la durée du mariage. La fidélité conjugale ne s’arrête pas à la fidélité sexuelle, mais englobe aussi tous les comportements des conjoints. Sans oublier aussi l’aspect psychologique, soit les pensées et les fantasmes. Cette définition s’avère être celle de plusieurs, mais il s’agit d’un concept bien élastique parce que chaque couple ou même chaque personne a sa propre définition de ce devrait être la fidélité.

Comment se fait-il que cette définition soit aussi flexible? Essayons de comprendre… Je ne prétends pas ici détenir la vérité, mais le présent article est sans aucun doute une bonne base de réflexion afin de vous aider à définir vous-même votre propre définition de la fidélité pour vous et votre couple. L’important n’est pas de vous conformer à la norme, mais bien de trouver un arrangement qui soit satisfaisant et qui respecte les deux partenaires.

Discutons-en

  • Premièrement, avez-vous tous les deux la même définition de ce que devrait être la fidélité?
  • Est-ce un besoin qui a été verbalisé dans le couple?
  • Est-ce que les partenaires se sont dit mutuellement : « Pour moi, c’est une valeur importante, je veux l’exclusivité, je veux que tu me restes fidèle et je ne veux pas que tu ailles coucher avec une autre personne. »
  • Avez-vous verbalisé ce besoin ou vous avez pris pour acquis que cela devait être ainsi?
  • Est-ce vraiment quelque chose d’important pour vous qui répond à une valeur et un besoin?
  • Ou, est-ce quelque chose qui vous a été inculquée, vous vous dites que cela se doit d’être ainsi?

Qu’est-ce qui a de l’importance pour moi?

Il y a une différence entre fidélité et loyauté. On peut vouloir les deux ou l’un des deux. Est-ce l’exclusivité que je recherche? Si oui, pourquoi est-ce si important pour moi? Est-ce que pour moi, ce qui est important, c’est que l’on soit loyal l’un envers l’autre plutôt qu’exclusif ou si les deux sont essentiels à mes yeux?

Quand la fidélité englobe aussi tous les comportements des conjoints

On remarque souvent que plus nous avons d’insécurités ainsi qu’un manque de confiance en nous, plus on a tendance à exiger plus d’exclusivité de notre partenaire en fidélité. Le problème est que plus on met de restrictions, plus l’autre se sent mis en boîte et ressent le besoin de prendre l’air, d’aller voir ailleurs.

Pour certaines personnes, la fidélité englobe les comportements tels, ne pas regarder une autre fille ou un autre homme, ne pas user d’aucune séduction même sans conséquence en dehors du couple, ne pas avoir de confidences autre que dans le couple, aucune amitié sérieuse du sexe opposé, aucune conversation avec des amis Facebook du sexe opposé, etc…

Le problème est que cela rentre directement en conflit avec le respect du territoire de l’autre. Il s’agit davantage d’un moyen de contrôle sur l’autre pour éviter de souffrir et qui ne peut durer qu’un temps puisque trop contraignant, étouffant, contrôlant et démontrant un sérieux manque de confiance.

Lorsque le territoire psychique est englobé dans le concept de fidélité

Pour certains couples, il leur est interdit de fantasmer ou de penser à un autre homme ou une autre femme. Cela devient très contraignant et très envahissant puisque cela prend des proportions très élastiques. Cela peut vouloir dire que l’on ne doit pas s’exciter sur aucun film, image, acteur, chanteur, etc.

Cet élargissement entre également en conflit avec le respect du territoire psychique. Qui peut décider pour moi de ce que je peux ou ne peux pas penser? C’est vouloir exercer un contrôle sur l’autre afin d’éviter de souffrir, mais ce genre de contrôle est inefficace et provoque plus souvent qu’autrement l’infidélité tant redouté. Celui qui accepte ces conditions vit rapidement de l’envahissement et se sent bien mal de partager son malaise avec l’autre.

Pour moi…

J’ai constaté que la loyauté est pour moi plus importante que la fidélité. Bien entendu, ce constat dépend de nos valeurs et de nos besoins présentement. Comme on le sait, nos besoins et nos valeurs changent avec le temps. Il y a quelques années, je n’aurais pas dit ça, mais aujourd’hui mes besoins ont changé et certaines de mes valeurs que je croyais essentielles ne font plus vraiment de sens.

Il vous appartient de voir si pour vous la fidélité est aussi importante que la loyauté pour vous. Fidélité ou loyauté? Je vous pose la question…