J’ai découvert la beauté de Paul Walker à travers son rôle dans le film She’s all that, un jeune homme populaire hypocrite. Je l’ai bien aimé aussi dans Varsity Blues, en 1999, où il était un quart-arrière au football très vénéré. C’est parti en flèche pour sa carrière avec la série de films Fast and furious où il était un policier d’infiltration dans un gang automobile.

Je me suis permis d’utiliser mes facultés de médium pour le rencontrer, suite à son décès d’un accident automobile qui a pris en feu. C’est une petite partie de chapitre de mon livre Guérir avec les stars que je vous présente aujourd’hui. Vous pouvez avoir l’accès intégral sur ce lien : https://www.amazon.ca/Gu%C3%A9rir-avec-stars-Julie-Leblanc/dp/1539937356

Allons-y avec les chakras et les cristaux en forme de dodécaèdres. C’est Jeanne d’Arc qui vient déposer une aisance dans mon plexus et en moi. Puis, des formes se projettent sur les murs de la pièce où je suis pour l’agrandir parce qu’il y a un groupe qui va s’installer autour de moi. Ce groupe vient des Pléiades et ils ont beaucoup d’assurance. Ils me protègent, m’enseignent et me permettent de ne pas accumuler les énergies d’autrui, tout en partageant avec vous ce qui montera en moi en premier.

Il y aura d’autres cristaux qui monteront par la suite, dès que Jeanne d’Arc aura terminé de déposer tous les dodécaèdres de différentes couleurs, dans les chakras 1 à 10, afin d’occuper un espace sacré à l’intérieur de nous et d’exprimer sincèrement ce qui montera autour de moi par la suite. Nous visualisons les couleurs en même temps: rouge pour la base, orange pour le hara, jaune pour le plexus, vert- pomme pour le cœur, bleu-cobalt à la gorge, indigo au troisième œil et mauve pour la couronne. Toutes les flammes sont allumées.

Amour pour moi, je ressens plusieurs cristaux monter vers mes jambes dans des lieux différents de ma conscience comme si nous étions à plusieurs endroits avec des cristaux. Ils sont transparents bleutés. Nous sommes dans une grotte et l’air humide apporte un profond ressourcement apaisant de « l’être », de son espace. Il y a beaucoup de jaune Lumière. Je dois commencer par me ressourcer avant de porter une nouvelle énergie à quelqu’un qui en a tant besoin. «Pour l’homme que j’ai appelé, si je le veux bien», me dit-on! Mon cœur s’est ouvert à Paul, le processus de guérison a commencé instantanément. J’ai donc déposé mon crayon.

On me dit que ce jeune va se réincarner assez vite. Pour le moment, il ne cherche pas à communiquer quelque chose, bien au contraire; il ne cherche qu’à se guérir de son plan mental et émotionnel. D’autres cristaux vont monter autour de moi. Je pourrai ainsi amener à mon chakra de la base une énergie rose et pourpre afin de guérir certaines plaies réactivées dans mon plan causal, au niveau de mon système reproducteur. Il y a une ouverture de mon canal avec mes pieds, ainsi qu’à mes yeux, pour que je vois mon plan causal, pour ensuite reconstruire les causes à effets de toutes les vies où j’ai eu une sexualité très féroce. On me demande si je veux laver ces causes pour en arrêter les effets sur bien d’autres vies futures. «Absolument !», dis-je. Sinon, cela occasionnerait d’autres plaies. Il y en a déjà beaucoup dans le plan causal.

Melchisédeck de la « conscience 1 » est près de moi, sa main sur mon épaule, pour lire ensemble dans le plan causal et me donner tout l’espace nécessaire pour évoluer dans mes chakras. Car on ne recule plus à ce stade-ci. Je le remercie pour cet espace sacré. Cela génère une grâce qui double mes énergies avec ce Melchisédeck, Thot, Marie, Merlin et bien d’autres qui viennent m’aider à lire dans le plan causal. On me conduit encore plus loin pour que je puisse lire dans ma base, avec mon utérus.

Paul est dans le vaisseau. Il est porté sur une table mais elle n’est pas émeraude, elle est rose christique. Il va partager certaines choses avec moi par la suite. Les guérisseurs de l’arc-en-ciel et Merlin vont l’habiller d’une tunique blanche pour une chirurgie de sa peau et en même temps de ses organes. Il va récupérer ses mémoires de la Terre car il ne pouvait pas partir avant d’avoir récupéré toutes ses données. Il n’a pas peur de moi, bien au contraire;il est dans sa Lumière, il a trouvé sa Lumière intérieure, mais il a besoin d’un peu de temps pour récupérer, plus vite qu’avant, d’autres mémoires de cette vie-ci, pour qu’il puisse un jour revenir confortablement dans un champ aurique, avec une nouvelle mère. Il reviendra sur Terre bientôt, très bientôt.

Il n’a pas cheminé comme il le voulait, il n’a pas terminé son contrat, il veut revenir. Ce n’était pas un accident, mais bien permis par son âme. C’est un accident qui est guidé par l’âme de cet homme, pour qu’il puisse amener une autre conscience en lui avec un autre monde et ce monde qui est parallèle à lui. Ce sont des âmes qui ont beaucoup appris sur la Terre, comme au Ciel. C’est une âme qui ne cherche point à contrôler, bien au contraire, mais à donner et constater aussi un équilibre avec le don de soi et une spiritualité qui est dans son cœur sacré, dans sa Merkaba.

Sa peau est réparée, ses glandes aussi, ses chakras vont mieux. Maintenant il se lève, il porte en lui un chapeau melon. Il me regarde avec un œil droit, il porte une casquette maintenant; il change de tunique, de chemises, de chapeaux à une allure folle. Il y a plusieurs personnalités en lui et il me demande: «Laquelle tu veux?» Je me mets à rire, il est étonnant. Je lui réponds «Celle que je veux, c’est celle qui a ouvert mon cœur.» Il y en a une qui est passée et je l’ai vue dans sa beauté de Lumière et toute sa splendeur. Elle a ouvert mon cœur grand, ç’a fait vibrer mon ventre. Il est grand. Il est grandiose!

Il récupère ses mémoires dans ses corps énergétiques. En même temps que je lui dis «Ah! Que tu es beau!», il s’élève dans la conscience et va chercher d’autres codes célestes pour amener son ADN dans son plan physique pour la prochaine vie. Il est en confort avec la situation présente et il l’aime bien. Il demande à ma guide si elle veut amener télépathiquement une résonance entre ma tête et la sienne. Elle a dit oui. Il lui propose quelque chose. Il met autour d’elle une auréole bleutée pour la très grande télépathe qu’elle est et lui donne un casque qui vient de son cœur sacré. Son casque est d’une autre vie. Il était Atlantéin et elle était chirurgienne. Ils se sont connus.

Je sens qu’il est très enthousiaste. Il a le cœur en fête. Il aimerait danser. Il est très, très content, très égayé. Il se reconnecte avec une fibre très romantique qu’il a en lui. Il dit que dans la douceur, ça apporte de la saveur. Il dit aussi que quand c’est calme comme maintenant, ça ouvre sur des rêves que l’on peut construire en suivant le mouvement. Il ajoute que ça se fait de façon autodidacte lorsqu’on s’est accepté et que nous accueillons notre pleine splendeur.

**** Je suis désolée. Je ne peux que prendre trois pages pour le contenu de la chronique. Je vous invite à lire le chapitre pleinement…

Julie L.

La chanson hommage que ses amis lui ont composée à son décès :

https://www.youtube.com/watch?v=RgKAFK5djSk