Comment s’en nourrir

Certains diront qu’il est inévitable de se brûler au feu de la passion. Pour ma part, j’ai une opinion quelque peu différente.

C’est ma drogue, ma fuite par excellence

Il est vrai que la passion peut facilement devenir une drogue, une sensation forte que l’on recherche constamment à revivre. Certaines personnes sont amoureuses de cette sensation et passent leur vie à la rechercher, en collectionnant les relations de courte durée, devenant dépendantes de cette émotion, cette énergie au lieu de s’en nourrir et rester maître de leur vie. Elle devient leur addiction, un mode compensatoire afin de combler leur vide intérieur. Malheureusement, on ne connaît généralement que ce côté de la médaillesur la passion. Jetons pour une fois, un regard sur l’envers de cette médaille.

Dans la philosophie amérindienne

Pour nous, le fait d’être amoureux signifie : aimer ce que je vis, ressens, deviens, en présence de l’autre. J’aime la partie merveilleuse qui s’éveille en moi dans l’amour et ce, lorsque je suis en présence d’une personne en particulier. Cela part de moi. C’est une partie de moi que j’ignorais qui s’éveille, que je découvre et que j’aime. Je deviens donc amoureux. Pour la passion, c’est la même chose. Ce n’est pas l’autre qui est l’artisan de cette sensation, c’est moi. Elle m’habite et part de moi. L’autre ne fait que la déclencher. Voyons quelques exemples.

Ce qui la fait naître… la plus connue

La passion naît de différentes façons. La plus évidente est naturellement la découverte, la surprise, le renouveau, l’inconnu. D’où la recherche d’une autre relation nouvelle lorsque le feu de la passion du début s’apaise. Est-ce que ça veut dire que vous n’aimez plus la personne? Rien à voir! En fait, vous êtes-vous réellement investi dans cette relation ou plutôt dans cette sensation intense et irrésistible? On devient facilement aveuglé par cette addiction lorsqu’elle sert à combler un vide intérieur. Avant de dire que ce n’est pas votre cas, observez-vous attentivement. Tout ça se joue au niveau de l’inconscient. Lorsque vous en prendrez conscience, vous retrouverez ce pouvoir sur vous-même.

Exemple

Personnellement, je suis une personne qui aime vivre à fond les choses et les sensations. Je me suis toujours décrite comme une passionnée en toute chose. Lorsque j’ai rencontré mon premier copain, j’ai ressenti toute l’intensité de l’excitation sexuelle et de la passion qui naissait en moi. Cela provenait de la découverte, du nouveau de l’expérience, mais également de mon imagination et du fantasme que mon esprit fabriquait.

Elle naît aussi de…

Une autre façon de faire naître cette émotion est par une énergie ressentie, une action, un geste, un regard qui vient éveiller en vous ce besoin intense d’aimer cette partie de vous. Le problème, c’est toujours qu’on le recherche à l’extérieur alors que cela part de soi et ce, de façon tout à fait inconsciente.

Exemple :

La première fois que j’ai ressenti l’émotion de la passion à travers mon énergie sexuelle, je devais avoir 14 ans. À cette époque, j’étais innocente, ignorante, mais suffisamment connectée à moi-même pour observer ce qui se passait en moi. À chaque fois que je rencontrais, lors d’une fête de famille, un de mes cousins qui n’est pas particulièrement beau, ni séduisant, ni intéressant, bref, qui n’avait rien pour me plaire ou me séduire mis à part son regard, je vivais cette sensation délicieuse. Les occasions étaient plutôt rares, mais les quelques fois où j’ai été en sa présence c’était magique, instantané; le miracle se produisait et je ressentais cette délicieuse sensation enivrante.

Il était très clair pour moi que jamais je n’aurais de contact sexuel d’aucune sorte avec lui, mais le simple fait d’être dans la même pièce que lui, même s’il y avait beaucoup de monde lors de ces rares rassemblements familiaux, je me sentais comblée et submergée par cette sensation intense. Je prenais cela comme un cadeau pour moi. C’était mon petit secret.

Elle naît aussi et surtout de l’amour

En fait, puisque la passion est « un aspect de nous que nous découvrons et que l’on aime », il est tout à fait normal que l’amour puisse réussir à provoquer cette sensation. L’amour est la plus puissante des énergies. Elle passe par différentes situations pour se manifester mais c’est toujours parce que l’on s’accorde cette portion d’amour à soi-même qu’elle arrive. C’est naturellement très inconscient. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle on en devient facilement accros, elle comble un vide d’amour que l’on ne s’accorde pas autrement.

Exemple :

Lorsque j’ai rencontré mon futur mari, j’ai tout de suite senti sa présence dans la salle, alors que je ne cherchais pas l’amour. Donc, c’est d’abord par l’énergie que tout a commencé. Cela m’intriguait; je suis allée l’inviter à danser afin de comprendre cette sensation en moi et l’énergie s’est amplifiée. C’était non seulement de l’intrigue, du nouveau, mais de l’énergie sexuelle puissante et en plus, il me plaisait. En apprenant à le connaître à travers ses faits et gestes, j’ai également ressenti cette émotion de passion intense lorsque je le voyais se respecter et se faire respecter là où je n’y arrivais pas moi-même. C’était jouissif! Il éveillait en moi cette partie que je devrais apprendre à aimer, mais le voir allumait en moi cette flamme de passion et d’intensité sexuelle.

Comment s’en nourrir

J’ai vécu la passion à plusieurs reprises dans ma vie et dans plusieurs circonstances différentes. Pourtant, je suis encore avec le même homme depuis 34 ans maintenant. Comment cela est-il possible me direz-vous? Tout simplement parce que j’ai pris conscience que cette émotion m’appartient ainsi que ce qui la fait naître en moi. De plus, j’ai appris à bien me servir de cette puissance fantastique mise à ma disposition. Ce que j’ai compris c’est que toute cette puissance, cette abondance, m’est donnée pour que je m’en nourrisse et pour la rejeter, mais pour cela, je dois apprendre à la recevoir, l’accepter et surtout la respirer au lieu de la rejeter en provoquant rapidement une stimulation sexuelle intense qui la libérera et l’apaisera. Ce qui veut dire que lorsque je reçois le cadeau de la passion sexuelle, je prends le temps de la savourer, de remercier la vie pour ce cadeau et je la respire pour en imprégner tout mon corps et me nourrir de son énergie. Je peux aussi l’amener dans ma relation intime avec mon partenaire et partager cette énergie avec lui. Ce moment est magique; on est en connexion incroyablement puissante à ce moment-là. Cela est très satisfaisant et l’on ne cherche pas, ni l’un ni l’autre, à reproduire à tout prix l’expérience. On sait que cela reviendra, en son temps ou si l’on crée le bon état d’esprit.

Vivre sa passion, la respirer, la prendre et l’accepter en toute conscience est l’une des énergies les plus puissantes que je connaisse. Évitez de la rejeter en la considérant comme une simple énergie sexuelle. Acceptez-la comme un cadeau, une énergie de ressourcement, d’abondance et vivez-la à fond!

Je vous souhaite de vous accorder toute la passion que vous méritez, c’est-à-dire en abondance!

Chantal