La gratitude! Plusieurs maîtres spirituels, auteurs et livres en ont parlé car la pratique consciente de la gratitude est au cœur de la vie spirituelle. Je me rappelle avoir lu que si nous ne devions utiliser qu’un seul «outil» de développement spirituel, ce devrait être la pratique consciente de la gratitude au quotidien.

Je vous écris à ce sujet à partir de mon bagage de connaissances mais aussi à partir de ma propre expérience de la gratitude. Tous les jours, je remercie la Vie qui se présente à moi sous ses multiples visages, formes et événements. Je remercie pour le sommeil que j’ai eu durant la nuit et qui me permet d’être rafraîchie le matin … même si je n’ai pas bien dormi. Je remercie pour la journée qui se déroule et pour tout ce qui m’est donné : conscience, vitalité, santé, lumière, paix, intelligence, lucidité, mouvement.

Je remercie les aliments et l’eau qui me soutiennent durant la journée. Je remercie pour tous les instants de joie et de beauté que la nature m’offre : un coucher de soleil flamboyant, des oiseaux qui viennent aux mangeoires, un ciel magnifique, les arbres majestueux, les coloris des fleurs. Je remercie mes sens (vision, ouïe, odorat) qui me permettent de capter ces instants de beauté.

Il m’arrive aussi de remercier les objets et les événements qui facilitent ma vie quotidienne : automobile, réfrigérateur, laveuse, ordinateur, un stationnement trouvé facilement, un feu de circulation qui reste vert et me permet d’avancer si je suis pressée, etc. Ainsi, je remercie pour la moindre petite joie et aide venant de l’univers à travers les gens, les êtres, les objets et les événements… quand je pense à remercier! Il y a tant de raisons de le faire!

Vous vous doutez bien qu’une telle pratique consciente et quotidienne de la gratitude a des effets positifs. Regardons-les :

La conscience du moment présent : Pour pouvoir pratiquer la gratitude, il faut le plus possible être dans le moment présent, le «ici-maintenant». On peut alors vraiment remarquer et apprécier la beauté, l’aide ou la joie dans notre vie, au moment même où elles se présentent. La pratique de la gratitude développe donc la conscience du moment présent et nous enseigne aussi à ralentir.

Il n’est jamais trop tard pour éprouver de la gratitude et remercier. On peut le faire plus tard quand on se rappelle notre journée. Il est important de ressentir la gratitude, et non pas seulement remercier de façon machinale (bien que cette dernière façon soit meilleure que de ne pas remercier du tout).

La pensée positive : La gratitude développe la pensée positive car elle demande de focusser sur les éléments positifs et agréables de notre vie, plutôt que sur les éléments négatifs. Pour pouvoir remercier, il importe de remarquer et de mettre notre attention sur le positif, le beau et le bon.

Les personnes qui se plaignent facilement ont tendance à porter leur attention davantage sur les choses négatives et ont ainsi plus de difficulté à remercier. C’est un scénario typique de l’égo qui se complait dans un rôle de victime ou de persécuteur. Il faut alors se rappeler que la perfection n’est pas –encore – de ce monde. L’univers est une oeuvre in progress. Voilà pourquoi il faut pouvoir remarquer le bon dans ce qui peut nous sembler mauvais, faible, incomplet ou en-dessous de nos attentes.

Quand des déceptions, contrariétés, échecs et tragédies surviennent, comme par exemple la mort d’un proche ou une maladie grave, il peut sembler impossible de détecter le positif dans ces événements. Il est important de se pardonner si on se sent incapable de remercier la Vie pour ce qui nous semble être un mauvais coup du destin. L’acceptation, le pardon et le remerciement viendront sûrement un jour, plus ou moins lointain.

Vous avez probablement déjà entendu des gens qui ont vécu une grande épreuve et qui, quelques années plus tard, affirment : «Ce fut un mal pour un bien. Cette épreuve m’a obligé à me connaître et à découvrir des ressources intérieures que j’ignorais en moi. J’ai évolué grâce à cette épreuve.» Ces gens peuvent maintenant remercier cette épreuve et la bénir. Tant que cela est impossible à faire, c’est que la crise amenée par l’épreuve n’est pas encore résolue. Trop de colère ou de tristesse nous en empêchent. Une épreuve est précisément cela : une mise à l’épreuve de notre paix intérieure, de notre capacité à lâcher-prise du passé et de notre confiance en la Vie qui nous guide.

La conscience du Tout : L’exercice de la gratitude nous fait ressentir notre connexion étroite avec l’univers dans ses différentes manifestations. L’univers nous soutient constamment, même dans de petits détails. Ne sommes-nous pas semences d’étoiles? La Vie se manifeste à travers nous et à travers chaque être, chaque chose et chaque événement de notre quotidien. Lorsque je remercie, je bénis et je louange l’univers qui a permis le beau et le bon que j’apprécie. Je reconnais mon interdépendance avec tout ce qui est.

L’ouverture du cœur : Lorsque je fais des randonnées dans la nature et que je me sens émue par la beauté et la paix présentes, il m’arrive souvent de sentir mon cœur déborder d’amour et de joie à ce moment. Non seulement je remercie la Vie de m’avoir conduite à vivre ces instants de bonheur, mais je laisse aussi sortir cet amour dans mon cœur en bénissant l’univers et en lui disant des «Je t’aime!» bien sentis. La gratitude réchauffe le cœur et ouvre sa fontaine de joie.

La pratique de la gratitude est aussi une excellente façon de développer l’humilité et la tolérance, et de remettre l’égo à sa place (qui ne doit pas être démesurée).

Le sentiment d’abondance : À force de remercier ainsi, un sentiment d’abondance et de plénitude apparait forcément. Notre vie nous semble pleine. On se sent plus heureux! Donc, l’envie, la jalousie et l’avidité ont moins d’emprise sur nous.

Comme vous le constatez, la pratique de la gratitude consciente au quotidien apporte de grands bénéfices spirituels. Elle engendre un «cercle vertueux» en soi et autour de soi. Alors, remerciez, remerciez et remerciez encore! Faites-en une résolution pour 2019!

Sur ce, le Divin en moi salue le Divin en vous : Namasté !

Marie Perreault

© Tous droits réservés, Marie Perreault (janvier 2019).