Voici un mot qui est souvent mal compris et surtout mal interprété! Le silence… cela veut tout dire et rien dire à la fois. Pourquoi est-ce si dur de le comprendre?

Le silence est un état dans lequel chaque individu peut se retrouver à l’intérieur de lui-même sans mouvement des corps mental et émotionnel. Le silence ne signifie aucunement que nous devons nous retrouver dans un environnement sans bruit… d’ailleurs, n’avons-nous pas l’image du guru ou du maître méditant dans un pré, sur une roche ou près d’une rivière? Dans la nature, la rivière ne chante-t-elle pas? Le vent, les arbres, les animaux et même les oiseaux ne font aucun bruit? Et pourtant, ces maîtres parviennent à l’intérieur d’eux malgré le bruit. Et ce bruit, en quoi est-il différent des bruits de la civilisation? De la ville? En rien!

Le bruit extérieur est là pour le monde extérieur et lorsque nous entrons en nous, à l’intérieur, peu importe ce qui se passe à l’extérieur puisque nous sommes à l’intérieur… Voyez cela comme une maison : que cette maison soit en plein centre-ville ou en campagne, lorsque vous entrez et que vous fermez la porte, que se passe-t-il? Vous êtes à l’intérieur et vous vous sentez isolé du monde extérieur et vous n’entendez plus les bruits extérieurs… ou vous n’y faites plus attention. Le voisin peut tondre sa pelouse ou crier, qu’importe! Vous êtes chez vous dans le confort de votre intérieur, votre maison. Vous comprenez?



Maintenant, qu’est-ce que le silence mental?

Celui-ci est simple, vous ne devez penser à rien. Simple, non? Mais comment? Ce n’est pas possible! Mais oui! Cela est possible! Et ça vous arrive aussi! Il suffit que vous vous concentriez sur une action, un événement, un truc… comme la construction d’une maquette, un tricot, la préparation d’un mets, la fabrication d’un meuble, etc. Vous voyez, dès que vous mettez toute votre attention dans l’action du moment présent, que toutes vos  pensées sont dirigées vers cette action… vous êtes silencieux à l’intérieur! Et cela vous arrive plus souvent que vous ne le croyez! Quand je veux traverser la rue, je m’arrête un instant pour regarder avant de franchir le pas; à ce moment, toute mon attention est là; quand je me fais un café latté le matin aussi! Oh oui! Si mon attention est ailleurs, mon café sera médiocre… Alors, résumons : le silence n’est que vivre le moment présent. Simple, non?

Voyons à nouveau…

Si vous concentrez votre attention à réciter des mantras compliqués dans une autre langue, cela vous demandera un effort d’attention pour ne pas vous tromper; et quand celui-ci devient facile et que nous pouvons penser en même temps, nous changeons de mantra pour un plus compliqué; à la longue, le mental s’habitue à ne pas penser sauf au moment présent. Il est plus facile d’arrêter de réciter des mantras dans sa tête qu’essayer de ne plus penser du tout! Vous voyez où se trouve le silence? Toujours dans l’instant! Chaque geste doit être fait avec toute notre attention et non machinalement; vous serez alors conscient de tout ce que vous faites.

Ne jamais penser à «silence, je ne pense à rien». À ce moment, vous pensez! Donc, seulement le moment présent. Et en méditation? Vous laissez vos pensées passer devant vous comme un film au cinéma… avec le temps, le générique arrivera et il n’y aura plus de film… Inutile de se battre, vous vous agitez à ce moment-là et il y a donc un climat de guerre en vous alors que nous cherchons la paix… Cela peut prendre plusieurs semaines ou des mois, mais le silence s’installe toujours.

Le silence émotionnel? Celui-ci est plus compliqué… plus subtil!

Lorsque nous sommes tendus, stressés, frustrés, inquiets et j’en passe, que faire? Attendre que ça passe? Non, nous pouvons simplement respirer! Mais oui! La respiration permet de retrouver le calme; si vous vous concentrez sur la respiration, votre attention n’est plus dans votre agitation mentale et doucement le corps émotionnel se calme… Vous devez respirer lentement et doucement; vous allez sentir que tout votre corps s’enfonce dans le fauteuil… ce que l’on appelle l’enracinement; puis le calme complet s’installe en vous… Afin de maintenir le silence, vous ne luttez pas contre vos pensées, vous les laissez passer sans jamais y porter attention; elles passeront en vous comme l’eau sur le dos d’un canard!

Ce silence est la voix de DIEU. La voix de votre JE SUIS et de votre MONADE.

Vous entendrez le silence vous parler! C’est impressionnant la première fois. Une voix qui se forme dans le silence! Oui, difficile à expliquer. Ce qui est certain, c’est qu’il est impossible de confondre cette voix avec le tumulte intérieur. Impossible! La différence est si nette! De plus, ce silence qui parle est toujours chaleureux et plein d’amour, intense; on ressent parfois de la chaleur physiquement! Quand vous serez là, vous le saurez.

Le silence est d’or… Oui, le silence intérieur est précieux!

À vous de trouver ce précieux trésor enfoui dans un champ; ce n’est pas ce que disait Jésus dans l’une de ses histoires?

Inutile de vendre vos biens, ça sert à rien… vous ne pouvez pas acheter ce «silence». Il est là dans votre «champ intérieur»… à vous de le découvrir!

Donald Doan