Commençons par les enseignements de Grand-Mère Lune pour le mois d’août. Par la suite, je partagerai quelques notions de la roue de médecine autochtone, soit ses caractéristiques physiques.

La Lune de L’Esturgeon

Les Autochtones savaient que les esturgeons des Grands Lacs étaient les plus faciles à attraper pendant la pleine lune. D’ailleurs, il y en avait en grand nombre dans les lacs où pêchaient les Anishnabe (Algonquins) et parce que c’était la saison de l’esturgeon dans certaines parties du monde en août, ils ont appelé la pleine lune du mois d’août la «Lune d’Esturgeon». Comme les rivières qui sont remplies de bancs de poissons fournissant de la nourriture pour le corps, notre esprit est prêt maintenant à recevoir l’abondance qu’il mérite. De plus, prenons soin de nous et de notre famille. C’est également le temps de remercier le Créateur pour tout ce qu’il nous donne et de nous remercier pour tout ce que nous nous accordons de vivre pleinement comme prendre soin de nous-mêmes. Notre nuit «magique» lunaire peut commencer par une méditation de détente et une introspection.

Bref, portez attention au 15 août 2019, le jour où aura lieu la pleine lune de l’esturgeon.

 Caractéristiques physiques de la roue de médecine autochtone

Pour les autochtones, la roue de médecine représente le tout qui équilibre notre monde. Elle est ronde puisque les forces procèdent toujours par cercle et chaque chose tend vers la rondeur. Voici quelques exemples de ce principe. La Terre, les étoiles, le soleil, la lune sont tous ronds. Quand le vent souffle, il crée un tourbillon pour former un cercle à la base. Le nid des oiseaux est de forme ronde. D’ailleurs, on dit que la volonté du Créateur était que nous élevions nos enfants dans notre nid disposé de la même façon. C’est pourquoi la base du tipi est ronde. Les saisons et les étapes de la vie humaine forment un cercle en se succédant pour recommencer à l’infini.

La roue de médecine possède également une croix en son centre qui nous rappelle que tout est interrelié et que, lorsqu’il y a un manque dans une des directions, ce sont toutes les trois autres qui en souffrent. Au centre de cette croix, nous pouvons nous y placer et nous dire que c’est lorsque nous sommes centrés dans notre cœur que l’équilibre peut perdurer. Il est donc important de chercher à garder cet équilibre dans les différentes sphères de notre vie pour ne pas nous sentir chamboulés. Nous devons aussi être conscients que lorsque nous agissons, nous influençons, positivement ou négativement, ce qui nous entoure, que ce soit un être vivant ou un environnement.

Finalement, la roue de médecine est divisée en quatre sections, possédant chacune une couleur significative, puisque 4 est un chiffre sacré pour les autochtones. En effet, presque tout ce qui nous entoure fonctionne sur la base de ce chiffre.

Voici quelques exemples qui appuient cela. Il y a quatre directions (est, sud, ouest, nord), quatre éléments (feu, eau, terre, air) et, de façon plus introspective, quatre corps (spirituel, émotionnel, physique, mental). De plus, nous pouvons diviser la vie humaine en quatre grandes étapes, dont la naissance, la jeunesse, la maturité ainsi que la sagesse (ou plus communément appelée la vieillesse, hihi). Une année possède quatre saisons (printemps, été, automne, hiver) et une journée, quatre phases (l’aube, le jour, le crépuscule, la nuit). Même le cycle lunaire est divisé en quatre, soit la nouvelle lune, le premier quartier, la pleine lune, le dernier quartier. Finalement, selon la prophétie, les quatre grands peuples seraient amenés à travailler ensemble dans un équilibre influencé par la loi d’unicité. On peut les associer aux quatre couleurs de la roue, soit les Blancs, les Asiatiques (jaune), les Autochtones (rouge) ainsi que les Noirs.

 Patricia Arial

Petit Lynx